Voilà les amis, ma petite vie de chien blanc continue. Je suis de retour chez les Grands après quelques jours passés au Grand Jardin. Je sais qu'ils ont beaucoup travaillé et que c'était mieux pour moi comme ça. Pendant que j'étais là-bas, un truc étrange est arrivé, un truc que je n'avais jamais vu. Le sol du Grand Jardin s'est recouvert d'une matière molle, froide et blanche, plus blanche que moi. Et même que à côté, moi, j'avais l'air jaune. J'ai pas trop compris, mais ça m'a pas dérangé trop, j'ai quand même pu courir et jouer. Puis ça a disparu. Maintenant que je suis de retour, j'essaye d'être sage, mais mes quenottes ont toujours envie de grignoter des trucs. Puis comme ici il y a encore pas mal d'outils et de machins qui traînent, je m'en donne à coeur joie, c'est plus fort que moi.

autruche


patte_dans_la_neige


truffe_blanche

Pour la petite anecdote, ce matin, j'ai rencontré deux amis chiens qui vivent dans le quartier. Ils se promènent toujours ensemble avec un vieux monsieur (et même que si on ne le sait pas, on dirait que c'est eux qui promènent le vieux monsieur, parce qu'il est pendu au bout de la laisse et il traîne les pieds derrière eux). L'un des deux chiens, un gros noir, est très vieux, il a quatorze ans. Je sais que la Grande n'aime pas trop que je me jette sur les autres chiens, mais ça aussi, c'est plus fort que moi. Alors ce matin, comme d'habitude, quand je les ai vus, au bout de la rue, je suis parti comme une flèche, en oubliant ma laisse et quand je suis arrivé au bout, j'ai fait une espèce de salto-arrière spectaculaire (enfin, je ne me suis pas vu, je me suis juste senti). Puis comme la grande était dans un bon jour, elle m'a laissé aller vers les deux amis chiens. Et j'étais content, si content, que je me suis fait tout petit et tout plat, pour que ça dure plus longtemps. Le gros noir, qui est très gentil, m'a mis ses grosses pattes pleines de boue plusieurs fois sur le dos et sur le museau. Sans doute pour me montrer comme il était vieux, gentil et sage. La Grande a dit que maintenant, je ressemble à un zèbre avec mes rayures de partout... Mais ce n'est pas important, je vais me rouler dans mon panier et ça disparaîtra (comme le truc blanc, froid et mou du Grand Jardin) parce que j'ai un pelage auto-nettoyant.

buisson


A bientôt tous...